Grossesse et drainage lymphatique

Enceinte notre corps subit de nombreux bouleversements. Alors que les cheveux deviennent plus denses, la peau plus belle, la grossesse comporte d’autres changements parfois moins agréables. Syndrome du tunnel carpien (souvent vers le 4-5e mois), jambes lourdes, fatiguées, douloureuses… Le drainage lymphatique peut alors être un bon allié.

Toutes les modifications que subit le corps permettent le développement et la croissance du fœtus, l’adaptation de la mère et sa préparation à l’accouchement. Ce sont de grands changements dont on parle! Imaginez un peu : l’utérus pèse 50g alors qu’en fin de grossesse il pèse en moyenne 1000g! Le poids de la mère augmente à raison de 1kg par mois jusqu’au 6e mois puis de 2kg par mois au cours du 3e trimestre, soit un total de 9 à 12 kg. Les besoins en oxygène augmentent de 20-30%. la fréquence cardiaque ainsi que le volume sanguin augmente aussi pour s’adapter aux besoins du bébé.

Le drainage lymphatique

Le drainage lymphatique en tant que méthode douce permet d’améliorer le confort de la femme enceinte. Il va aider à drainer l’eau accumulée dans les tissus.

Pour le syndrome du tunnel carpien le drainage et parfois avec l’aide des bandages permettent de soulager rapidement les symptômes. (Il faut compter plusieurs séances rapprochées au début)

Après la grossesse le drainage peut également être utile pour les césariennes, les engorgements mammaires, pour décongestionner le petit bassin etc…

Avant le début du traitement une anamnèse générale puis spécifique à la grossesse est nécessaire et il faut savoir que durant le premier trimestre de la grossesse le drainage n’est pas indiqué.

La grossesse n’est pas toujours facile mais il existe des moyens de soulager certains de ses désagréments 🙂


Quelques conseils pour les jambes lourdes

-Porter des vêtements amples.

– Se rafraîchir ses jambes avec de l’eau froide.


– Surélever les pieds du lit.


– Boire suffisamment de l’eau.


– Consommer suffisamment de fruits et légumes.


– Marcher, nager.

Penser aussi au port de bas de contention qui peuvent être prescrits par votre gynécologue.

A éviter :

– L’épilation à la cire chaude et les bains chauds.

-Croiser les jambes, la station debout prolongée et porter des talons trop hauts.

– La consommation excessive de sel.


– Les vêtements trop serrés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s